PLAN DU SITE

PARTENAIRES

NEWSLETTER

© 2019 

Inscrivez-vous à notre newsletter 

Pourquoi choisir une coque ouverte

Jusqu'alors ,en dehors des canots, la grande majorité des unités motorisées disposaient soit d'une cabine soit d'un avant entièrement ponté. La découverte d'une unité complètement ouverte qui privilégiait avant tout l'espace et la simplicité en termes de confort des aménagements a d'abord été une surprise pour les plaisanciers puis ce nouveau concept a rapidement fait des émules et depuis, la plupart des constructeurs proposent dans leur catalogue des coques ouvertes dites open. Aussi, en dehors du fait que ce type de bateau se doit de posséder une carène planante et stable en dérive, voici quelques arguments qui font que, dans le cadre de choix open style épure panga ferret vous propose ce modèle ci-dessous que vous pouvez customiser .

La baille à mouillage

Elle doit être suffisamment profonde pour recevoir une ligne de mouillage digne de ce nom. Une évacuation au fond de la baille est nécessaire pour éviter que la chaîne ne rouille.Un point d'étalingure ou un taquet est indispensable pour attacher le mouillage au bateau.

Le siège de pilotage

Si les sièges baquets rotatifs, pour le pilote et le copilote, peuvent être orientés dos à la marche pour la pêche à la traîne, un repose-fesses type leaning-post montre également son efficacité sur des longues distances.

La capacité de rangement

Des coffres judicieusement répartis à bord et offrant un bon volume de rangement permettent de mettre les affaires des passagers et le matériel de sécurité. La présence d'un coffre de belle longueur est un plus pour le logement des cannes. Les charnières de capot devront être en acier inoxydable et il est important qu'au moins un de ces rangements puisse fermer à clef.

L'espace de circulation

La console de pilotage

Ce point essentiel en pêche est ce qui fait la force de l'open chez les amateurs de lancer.Pour un bon suivi des prises, la circulation doit être aisée en tout point du bateau.L'open doit disposer d'un cockpit auto-videur couvert d'un revêtement antidérapant  et protégé par un haut franc-bord afin que les genoux puissent y prendre appui. De large passavants et un balcon sécurisant bien l'avant du bateau sont également des atouts importants.

L'équipement pêche

Des porte-cannes en nombre suffisant et bien orientés afin que les lignes ne s'emmêlent pas en traîne font partie de l'équipement de base. Une boîte à leurres, un petit évier alimenté en eau douce ainsi qu'une petite table de découpe sont des équipements plus rares, mais pourtant bien pratique.

Généralement placée au centre du bateau, la console peut, dans certains cas,être décalée sur le tribord afin de laisser un large passavant sur bâbord. Pour protéger efficacement le pilote du vent et des embruns,elle doit être surmontée d'un pare-brise enveloppant. La présence d'une main courante autour du pare-brise est un gage de sécurité.Parfois, elle pourra être couverte par un T-top protecteur contre les rayon du soleil. Dans tous les cas, elle doit pouvoir recevoir toute l'instrumentation du moteur et le compas de route et disposer de suffisamment de place pour un sondeur et GPS. La présence d'un vide-poches et de coffres de rangement est un petit plus. À bord de certaines unités,la console peut cacher un abri et recevoir des WC chimiques.